Nice et les sanglots de l’Homme blanc …par Jacob COHEN

Posté par abc10 le 23 juillet 2016

Dé-Manipulations : Blog du compatriote Jacob COHEN .

Ce blog est par nature progressiste, destiné à démythifier Israël et à contrer sa propagande. Ouvert aux débats, aux échanges, et à toutes contributions allant dans ce sens.

samedi 16 juillet 2016

NICE et les sanglots de l’Homme Blanc

NICE et les sanglots de l’Homme Blanc
Si on prend comme référence les 5 derniers siècles, l’Homme Blanc est à l’origine de 90% des massacres de grande envergure perpétrés sur terre, des guerres coloniales, des guerres civiles (entre peuples de même civilisation), des guerres d’extermination, des campagnes de « pacification », de déracinement, d’appropriation, de confiscation, de domination.
Bref l’Homme Blanc, en même temps qu’il évoluait sur les plans culturel, philosophique, scientifique, littéraire, musical, politique, s’était arrogé le droit exorbitant de dominer les autres civilisations par tous les moyens à sa disposition, étant entendu que les « valeurs » dont il était fier ne valaient pas pour les indigènes (terme générique pour désigner les autres, les inférieurs, les non-blancs).
La distribution des rôles était ainsi établie. L’Homme Blanc était noble et généreux. L’indigène qui résistait était un être nuisible à exterminer.
Le monde arabe en a pâti terriblement. Voici juste 2 petits exemples de cette pénétration civilisatrice en Algérie. La sauvagerie et l’inhumanité ne sont pas là où on pense.
Dans la nuit du 6 au 7 avril 1832, la tribu des Ouffia fut exterminée près d’El-Harrach (Maison-Carrée) par le gouvernement du duc de Rovigo. A ce moment, Pellissier de Reynaud affirmait : « Tout ce qui vivait fut voué à la mort ; tout ce qui pouvait être pris fut enlevé, on ne fit aucune distinction d’âge ni de sexe. Cependant l’humanité d’un petit nombre d’officiers sauva quelques femmes et quelques enfants. En revenant de cette funeste expédition, plusieurs de nos cavaliers portaient des têtes au bout de leurs lances et une d’elles servie, dit-on, à un horrible festin. »En 1844, le général Cavaignac procéda à l’enfumage de la tribu des Sbéahs pour obtenir leur reddition. Décrivant cette « opération », le général Canrobert écrivait : « On pétarada l’entrée de la grotte et on y accumula des fagots de broussailles. Le soir, le feu fut allumé. Le lendemain quelques Sbéahs se présentèrent à l’entrée de la grotte, demandant l’aman à nos postes avancés. Leurs compagnons, les femmes et les enfants étaient morts. » (2)

Il y eut par la suite quelques « péripéties » entraînant quelques centaines de milliers de morts (dont le massacre de Sétif, la pacification du Rif, la nuit des longs couteaux du 17 octobre 1961 à Paris, etc.) Le propre avec les indigènes, c’est qu’il n’est pas nécessaire ni utile ni souhaitable d’en connaître le chiffre exact. La vie humaine n’a pas la même valeur.
L’inconscient collectif arabe en est resté marqué. Ajoutez-y la Palestine, l’Irak, la Libye, la Syrie, l’interventionnisme dans les affaires internes et la manipulation des « dirigeants » arabes, la création magique de ces groupes islamistes qui sèment le chaos, et vous obtenez un cocktail explosif.
Evidemment, l’Homme Blanc refuse de voir le moindre rapport entre son histoire sanguinaire et certaines réactions épidermiques. Il ne voit qu’une sauvagerie inhumaine viscérale quasi atavique chez l’Arabe, l’indigène, le monstre.
Pendant la bonne guerre d’Algérie qui faisait quasi-consensus en France, un officier « interroge » un responsable du FLN. « Quand même ! Placer des couffins avec des bombes dans des cafés ! Quelle inhumanité ! » Ce à quoi le prisonnier algérien répondit : « On fait un échange. Donnez-nous vos hélicoptères et on vous donne nos couffins ».
Un quotidien a titré ce matin à propos de Nice : « C’étaient des enfants ». Certes, mais quand l’Amérique a laissé crever 500 000 (oui, un demi-million) enfants irakiens à cause de l’embargo, cela n’avait pas ébranlé les consciences.
Sauf que chez l’Arabe s’est développé un sentiment de haine, mêlé d’impuissance et de désir de vengeance. Chez lui il n’a que ressentiment. En France, il macère dans son statut d’indésirable. Les conditions préparent le pétage de plomb. Le « terrorisme » est l’arme du pauvre bougre.
L’aveuglement de l’Homme Blanc peut paraître sidérant, mais il s’inscrit de fait dans une logique de conflit de civilisation que nous impose l’Empire. L’Amérique ne peut se développer que dans une guerre perpétuelle et face à un ennemi irréductible. Les dirigeants sionistes apportent la démonstration que décidément la coexistence avec les Arabes est partout impossible. Dans un grand élan de sollicitude désintéressée, ils offrent même à l’Occident de partager leur savoir-faire et aux pays arabes modérés leur « protection ».
Malheureusement on ne peut pas attendre de notre classe politique ni des médias qui la servent une analyse et un sursaut lucides. C’est plutôt à une « guerre permanente » qu’ils nous préparent.
Jacob Cohen .

4 Réponses à “Nice et les sanglots de l’Homme blanc …par Jacob COHEN”

  1. Neiman Marcus code dit :

    I just want to mention I am beginner to blogging and site-building and really savored you’re blog site. More than likely I’m likely to bookmark your blog . You really have terrific writings. With thanks for revealing your blog site.
    Neiman Marcus code http://www.neimanmarcuscoupons.com

  2. Hotwire code dit :

    I Dwell THESE chanel outlet!!!
    Hotwire code http://www.hotwirecoupons.com

  3. ebay bucks code dit :

    Good blog! I truly love how it is simple on my eyes and the data are well written. I’m wondering how I could be notified whenever a new post has been made. I’ve subscribed to your feed which must do the trick! Have a great day!
    ebay bucks code http://www.ebaypromotions.com/EB/ebay-bucks-code

  4. abc10 dit :

    Je salue en toi compatriote Jacob Cohen , ta perspicacité , ton courage et ton
    honnêteté intellectuelle .Puisse Dieu ne jamais te précipité dans la détresse , au contraire , qu’Il veille sur toi et sur les tiens , qu’Il te gratifie d’une bonne santé, une joie de vivre de chaque jour , et le jour venu , le Bonheur incommensurable de contempler Sa Face ,bonheur réservé aux martyrs , aux bienheureux et aux JUSTES .Bien à toi Jacob.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

 

Nikefrair |
Soldeburberryk |
Mohamedidrissi1918 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Histoires antiques
| Tvs02
| Rockabilly