• Accueil
  • > Non classé
  • > Réponse de Mr Mohamed TAKADOUM à la presse algérienne au sujet du Sahara marocain

Réponse de Mr Mohamed TAKADOUM à la presse algérienne au sujet du Sahara marocain

Posté par abc10 le 6 février 2017

 

Des commentateurs et des médias algériens montent d’un cran et ajoutent l’ignoble à l’abjecte en comparant le Sahara à la Palestine en oubliant au passage que des soldats et officiers marocains sont mort pour la Palestine et sont enterrés notamment au Golan syrien occupé par Israél. Voici quelle a été ma réponse à l’un d’eux.

 » Cette comparaison est abjecte. Je sais que le Sahara marocain est devenu une affaire intérieure algérienne mais vous ne pouvez pas insulter l’histoire et faire des comparaisons pareilles. Le Maroc a quitté l’OUA parce que celle-ci a accepté en son sein une entité qui n’est pas un état normalement constitué.

Et voilà pourquoi votre comparaison avec Israél et que font aussi des médias algériens est abjecte. Le Sahara est une aire géographique et pas un peuple : il y un Sahara algérien, mauritanien, égyptien, tunisien libyen etc… En outre il a été établi historiquement que les Almohades qui qui ont régné sur le Maroc à partir de l’an 10 50 et les Saadiens qui ont régné au 16 siècle à partir de Marrakech venaient du Sahara . Il est à rappeler que le Maroc était le seul état souverain de l’Afrique du nord au moment de la colonisation puisque tout le monde arabe était divisé en provinces ottomanes. Que le Maroc a été saucissonné entre la France et l’Espagne. A cet effet, si l’Espagne a pris possession de Oued Eddhab (Sahara) en 1884, elle n’a pris possession de Saquia El Hamra(Sahara) qu’en 1912 date de l’établissement du protectorat franco-espagnol sur le Maroc.
Le 25 février 1958 feu Mohammed V et après avoir rappelé les deux visites de son grand père Moulay Hassan au Sahara a proclamé que « Nous réclamons solennellement que nous poursuivons notre action pour le retour de notre Sahara dans le cadre du respect de notre droit historique » avant de dire ensuite que « le Maroc ne sera vraiment indépendant que lorsqu’il aura libéré toutes ses terres sahariennes ». En 1965 , l’assemblée générale des Nations Unis dans sa résolution n°2072 a demandé à l’Espagne d’ « entamer des négociations pour le Libération de Sidi Ifni et Le Sahara Espagnol » liant donc le sort des deux territoires.

Si Sidi Ifni a été rétrocédé au Maroc en 1969 mais celui-ci a continué à revendiquer ses provinces sahariennes. La revendication sur le Sahara est donc bien antérieure à la création du Polisario.
La Cour Internationale De Justice de Laye en 1974 a répondu de façon claire que le Sahara Occidental n’était pas un terrain sans maître d’une part et que des liens d’allégeance « unissaient les habitants du Sahara aux sultans du Maroc ». Les mêmes liens qui unissaient ces mêmes sultans aux autres régions du Maroc. La Cour a reconnu aussi des liens entre le Sahara et l’ensemble mauritanien qui ne constituait pas un état. . C’est pourquoi, ce territoire a été d’abord divisé entre le Maroc et la Mauritanie qui s’est désistée volontairement par la suite au profit du Maroc.
Les liens d’allégeance avec les Rois du Maroc étaient les seuls liens de souveraineté qui unissaient aussi les autres régions du Maroc notamment des villes comme Marrakech, Agadir, Fès, Oujda, Meknès ou Tanger. »

 
 
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

 

Nikefrair |
Soldeburberryk |
Mohamedidrissi1918 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Histoires antiques
| Tvs02
| Rockabilly