• Accueil
  • > Archives pour janvier 2018

S’il veut sauver son règne , le roi doit donner l’exemple .

Posté par abc10 le 30 janvier 2018

 Si l’intention de combattre la corruption et la gabegie était réelle et sincère , le roi devrait donner l’exemple , en commençant par revoir cette dotation astronomique allouée au Palais (300 millions d’Euros soit 300 milliard de centimes  ) qui dépasse celle de l’Elysée et des monarchies européennes , et déclarer au fisc sa fortune réelle ,celle qui est dans les paradis fiscaux entre autre , donner une bonne part au budget de l’Etat ,(A sa place je donnerais tout au pays, je garderai 2,3 résidence et un salaire de chef d’Etat à fixer par la représentation nationale  ) puis après , et après seulement ,  se consacrer rigoureusement à cette gabegie générale et cette dilapidation généralisée des deniés de l’Etat et cette corruption endémique en appliquant  » من  أين  لك  هذا ؟  » revoir à la baisse les salaires des ministres et des députés : 8000Dh soit 40 fois le SMIC pour un député, et 15.000 Dh ou 20.000 Dh pour les ministres , soit 80 fois le SMIC qui est de 200 Dh, c’est un impératif pour un minimum d’égalité et de Justice العدل  أساس  الملك ,et pour refluer le budget de l’Etat dépouillé par la gabegie générale et  par des hauts fonctionnaires et des projets bidons mais très  budgétivores   , car c’est déjà un honneur de servir la patrie ,il faut que ça soit de façon désintéressée .

Puis procéder à une réforme des finances publiques et de l’Impôt car ils sont nombreux ceux qui échappent à l’impôt , beaucoup de fortunés et d’entreprises , par contre le petit peuple est assommé par la TVA qui est un impôt indirect:Sans cette réforme , le Maroc avance vers des lendemains incertains où la monarchie pourrait être remise en équation à moyen terme :Réformes ou Révolution ? à toi de choisir Majesté .

Publié dans Non classé | 28 Commentaires »

12 août 1963, Ferhat Abbas disait que le régime algérien “évoluera vers des structures fascistes

Posté par abc10 le 30 janvier 2018

À MÉDITER

L’image contient peut-être : 1 personne, gros plan

 

Ferhat Abbas (en arabe : فرحات عباس), né le 24 août 1899 à Bouafroune1 dans l’actuelle commune d’Ouadjana (wilaya de Jijel) et mort le 24 décembre 1985 à Alger, est un chef nationaliste et homme d’État algérien.

Fondateur de l’Union démocratique du manifeste algérien (UDMA)2, rallié au Front de libération nationale (FLN) durant la guerre d’indépendance, président du gouvernement provisoire de la République algérienne (GPRA) de 1958 à 1961, il est élu président de l’Assemblée nationale constituante après l’indépendance, devenant ainsi le premier chef de l’État de la République algérienne démocratique et populaire

 

Ceci est l’intégralité de la lettre écrite par Mr. Ferhat Abbas le 12 août 1963.

Cette lettre, qui a été envoyé au Président de la République de l’époque, Mr. Ben Bella, et au président de l’Assemblée Nationale, détaille et énumère les raisons qui ont poussé Mr. Ferhat Abbas à démissionner.

Les raisons qui ont poussé Ferhat Abbas à démissionner en 1963 sont toujours d’actualité: corruption, pouvoir personnalisé, censure, dictature, état policier, etc.

Ferhat Abbas aurait pu écrire cette lettre aujourd’hui, et il aurait décrit notre condition de la manière la plus détaillée.

Plus de 40 ans après, rien n’a changé, mais plutôt tout est pire qu’avant.

Voici la lettre. Bonne lecture.

Alger, le 12 août 1963: La lettre de démission de Ferhat Abbas

Pourquoi je ne suis pas d’accord avec le projet de Constitution établi par le Gouvernement ?

Donner une Constitution à la République est un acte d’une extrême importance. Il requiert notre réflexion, notre sagesse. Après l’héroïque combat pour l’indépendance, c’est un autre combat qui s’impose à nous.

Le peuple tout entier et, en premier lieu, ses représentants doivent faire preuve de lucidité et de courage.

La loi du silence que nous nous sommes imposée durant les sept années de luttes, parce que l’adversaire était au milieu de nous, n’a plus sa raison d’être. Le silence doit être rompu.

Avant d’engager l’avenir, celui du pays, celui de nos femmes et de nos enfants, chacun de nous doit prendre conscience de ses responsabilités pour mieux les assumer. Sinon, il renonce, par un lâche opportunisme, au devoir élémentaire de tout citoyen.

A un mois de la fin de notre mandat, ce projet vient à peine de parvenir à l’Assemblée.

Par contre, par la presse, par la radio, par les conférences, dites des cadres, par des déclarations ministérielles, on tente de l’imposer au peuple.

Cette campagne est pour le moins singulière. Elle est d’autant plus anormale qu’elle tente de défendre un projet de Constitution qui ne règle aucun de nos grands problèmes.

C’est pourquoi je me permets de m’élever ici solennellement contre de pareils procédés, de manifester mon désaccord et de donner les raisons de ce désaccord.

Procédure et droit :

Sur le plan de la procédure et du droit, l’Assemblée Nationale constituante et législative a été élue, sur proposition du F.L.N., avec mandat de doter le pays d’une Constitution démocratique et populaire, dans le délai d’un an.

Détentrice exclusive de la souveraineté nationale, elle est donc seule habilitée à connaître des lois dont elle a, concurremment avec le gouvernement, l’initiative.

Ces lois, avant d’être disposées sur son bureau sous forme de projets ou de propositions ne sont rendues publics qu’après que l’Assemblée en soit officiellement saisie.

Or, le gouvernement vient de violer cette règle fondamentale. Il a soumis à de prétendus cadres d’un parti qui, en fait, n’existe pas encore, un projet de Constitution sans que l’Assemblée en ait été informé.

Faire approuver par des militants qui n’ont reçu aucun de cet ordre un texte fondamental relevant des attributions essentielles des députés, c’est créer la confusion et violer la loi.

Humilier une Assemblée souveraine, qui a toujours apporté sa collaboration loyale et son appui au gouvernement, est un geste extrêmement grave.

Le procédé relève de la mystification, de l’action psychologique. En tout état de cause, il laisse entrevoir le rôle que l’exécutif entend réserver au législatif.

Avant même que la Constitution de type présidentiel n’ait été adoptée par l’Assemblée, avant qu’elle n’ait été soumise au référendum populaire, nous assistons à une action destinée à faire pression sur les Constituants et à mettre le peuple en condition.

Il en résulte que l’Assemblée nationale est déjà dépouillée d’un pouvoir qu’elle détient, pourtant, du peuple souverain et du F.L.N.

Qui a choisi ces prétendus cadres ? Selon quels critères ce choix a été fait ?

Pourquoi ces militants et pas d’autres ?

Cette cooptation dont bénéficient «certains amis» est pour le moins arbitraire.

Elle aboutit à la formation de la «République des Camarades», contre laquelle tout Algérien a le devoir de s’élever.

Le F.L.N. ne doit pas être le parti d’une faction, mais celui du peuple – de tout le peuple – de la même manière qu’il l’a été durant la lutte armée.

Sinon il devient un sujet de division et ne peut faire qu’un travail fractionnel.

Certains militants ont conservé la nostalgie des anciens partis et n’ont rien oublié.

On les trouve dans la plus grande partie des postes de responsabilité. Ce retour aux divisions du passé est la négation même du F.L.N.

Le Parti devant être la «Conscience» et le «Guide» de la nation, sa formation doit être entourée de toutes les garanties.

Elle doit être l’œuvre du peuple, du peuple qui travaille, celui des champs, celui des entreprises, celui des marchands, celui des usines, celui des combattants.

Or, selon les informations qui me parviennent, les fédérations et les daïras sont, dans la proportion de 80%, impopulaires. Notre peuple les subit.

Les cadres choisis sont en majeure partie des budgétivores et des profiteurs. Ils se désintéressent complètement du sort des masses.

Pour imposer silence à ces dernières, ils les traitent par le mépris et font peser sur elles la menace. Ce sont de nouveaux caïds.

Nous ne sommes pas encore au stade d’un régime policier. Mais, si nous ne prenons pas garde, nous y arriverons à brève échéance.

Le F.L.N. en n’étant que parti unique, s’il n’est pas une organisation démocratique, appelée à rassembler toutes les énergies créatrices dont notre peuple est riche, ou bien s’il n’est pas marxiste-léniniste authentique, s’appuyant sur une dictature prolétarienne, que pourrait-il être ?

On peut le prédire. Il sera condamné, par la nature des choses, à évoluer vers des structures fascistes.

Est-il pensable que les cadres actuels puissent contribuer au bien être de nos masses paysannes et à leur éducation socialiste ?

L’affirmer serait un leurre.

Récemment, à Sétif, un responsable fédéral, dont le traitement, me dit-on, est de l’ordre de 100.000 francs par mois, et qui, depuis, a été révoqué, s’était attribué un appartement luxueux, une ferme de 200 hectares et l’exploitation d’un café restaurant.

A de rares exceptions près, c’est de cette manière que se manifeste le militantisme des pionniers du «socialisme algérien».

Les mots sont impuissants à traduire l’amère réalité. A vouloir agir en dehors du peuple, on arrive à des résultats diamétralement opposés aux véritables objectifs socialistes et égalitaires.

Le régime présidentiel et le pouvoir personnel :

La concentration des pouvoirs entre les mêmes mains relève d’une autre forme de délire.

Le projet de Constitution fait du président de la République, en même temps que le chef de l’État, le chef du gouvernement et le chef du Parti.

Pratiquement il n’y a plus de démocratie. L’Assemblée est sous la dépendance d’un homme qui nomme les ministres et qui, par le truchement du Parti, choisit les membres de l’Assemblée nationale, après avoir été choisi lui-même par le Parti.

Le dialogue entre le législatif et l’exécutif, si fructueux pour le pays, devient un simple monologue. Le peuple est absent et n’est pas représenté. Ses représentants sont de simples figurants.

«La révolution se fait par le peuple et pour le peuple. Elle n’est ni l’œuvre d’une seule personne, ni celle d’un seul individu. Elle se fera par le peuple et pour l’intérêt de tout le peuple» (sic)

Ce slogan officiel, affiché sur nos murs et repris par la radio, est une contrevérité. Il masque la réalité.

Quant à notre jeunesse, elle sera condamnée à ne plus penser. Le régime fabriquera des robots, des opportunistes et des courtisans.

Assurer le pain au peuple est, certes, un objectif primordial.

Lui assurer cet autre pain qu’est la liberté de pensées et d’expression est également un bien précieux.
La jeunesse algérienne en sera privée.

La nature même des pouvoirs multiples exercés par un seul homme aura pour conséquence inévitable le culte de la personnalité.

Et celui qui n’applaudira pas «inconditionnellement» le «Maître» sera considéré comme un mauvais citoyen.

L’équilibre des pouvoirs n’existe pas. Aucun recours contre les abus d’autorité n’est prévu.

Il y a bien une disposition du projet de la Constitution qui prévoit que l’Assemblée nationale peut voter une motion de censure et renverser le chef de l’État.

Cette disposition est un non-sens. D’abord il n’est pas souhaitable qu’un chef d’État soit renversé.

Il laisserait un vide redoutable. Ensuite et surtout, n’ayant pas été investi par l’Assemblée, cette dernière ne peut le renverser.

Cette disposition est donc de pure forme. Elle est une simple clause de style.

Nous jouons à «pile ou face» le sort du pays. Si le chef d’État est un homme sage, modeste et clairvoyant, nos libertés seront sauvegardées.

S’il a l’étoffe d’un Batista, le pays vivra sous la terreur. Pourquoi donc nous placer, délibérément, dans cette dangereuse alternative ?

Autre inconvénient d’un tel régime : aucun Algérien ne peut, à lui seul, porter, à bout de bras, l’Algérie.

Le fardeau est trop lourd. Il arrivera que le chef de l’État, qui est en même temps chef de gouvernement, ne pourra tout faire. Il se déchargera fatalement sur son entourage d’une partie de ses responsabilités.

Des hommes non mandatés par le peuple, souvent des étrangers au pays, deviendront ainsi ses véritables dirigeants. Ils ne manqueront pas d’expérimenter, au détriment de l’intérêt national, les théories les plus fantaisistes.

Un tel régime finira par engendrer des activités subversives, des coups d’État et des complots. A vouloir un «régime fort» on ouvre la porte à la subversion et au désordre.

Un seul régime : la démocratie

La démocratie seule est salutaire. Elle ne signifie pas l’anarchie. Elle ne signifie pas un pouvoir faible. Elle signifie : le gouvernement du peuple par le peuple.

Elle signifie un État hiérarchisé. Une bonne Constitution doit donner la parole au peuple.

Elle doit permettre la libre discussion. Cette libre discussion, loin de nuire à la discipline nationale, permettra de révéler des cadres valables et enrichira les institutions de l’État.

Un État «confisqué» est un État mort-né. [Souligné par le bloggeur]

Un chef du gouvernement, investi par une Assemblée nationale souveraine et responsable devant elle, est la seule formule qui corresponde à notre devise «par le peuple et pour le peuple».

Il est indispensable que le chef du gouvernement soit contrôlé. Il est indispensable qu’il rende des comptes aux représentants de la nation.

Si nous voulons éviter les aventures, il est vital et salutaire d’associer le peuple par sa majorité et par sa minorité aux affaires publiques.

Aux anciens peuples colonisés, nous devons donner l’exemple de la maturité politique et de la cohésion.

Nous devons leur donner l’image d’un peuple majeur qui gère sainement et démocratiquement ses affaires.

Avec la Constitution qui est proposée c’est toujours le provisoire qui dure, et aucun problème fondamental ne reçoit de solution valable.

Depuis l’indépendance le peuple n’a pas encore été une seule fois librement consulté.

Il est temps de le faire participer à la vie publique. Il est temps qu’il retrouve son enthousiasme et sa foi.

Ce peuple sait voter. Il l’a hautement prouvé. Il a surtout su résister, pendant sept ans, à l’une des plus grandes armées du monde.

Il a acquis par son héroïsme le droit de choisir ses représentants et de se donner le gouvernement de son choix. Nous devons lui faire confiance.

Et même s’il se trompait cette erreur serait moins grave de conséquences que le fait de le museler, et de lui imposer une camisole de force.

Il a mérité mieux que cette suprême injure.

Ferhat Abbas, Député de Sétif.

Publications de Ferhat Abbas

  • Le Jeune Algérien, La Jeune Parque, Paris, 1931 [réédition Garnier, 1981. Le Jeune Algérien : 1930. De la colonie vers la province. (suivie de) Rapport au maréchal Pétain : Avril 1941(ISBN 2-7050-0358-4)].
  • J’accuse l’Europe, Libération, Alger, 1944.
  • Guerre et révolution I : La nuit coloniale, Julliard, Paris, 1962.
  • Autopsie d’une guerre : L’aurore, Garnier, Paris, 1980 (ISBN 2-7050-0290-1).
  • L’Indépendance confisquée, Flammarion, Paris, 1984 (ISBN 2-0806-4718-0).
  • Demain se lèvera le jour, Alger-Livres éditions, Alger, 2010 (ISBN 978-9-9478-9719-5).

Publié dans Non classé | 2 Commentaires »

réponse à un compatriote musulman .

Posté par abc10 le 27 janvier 2018

Vous êtes formidable mon cher Eugène Thorez , lire ton apaisant commentaire , montre que vous avez saisi au coeur  le credo de l’Islam Vrai:Ultime révélation du Dieu aux hommes ,qui sont , comme dit la Bible ,  fait à l’image de Dieu ,  pour réconcilier  l’homme avec lui même et son environnement ,  avec la terre et les cieux. L’homme a le pouvoir comme dit Martin Luther King , de voler comme des oiseaux , de nager comme des poissons , mais ne sait pas marcher sur terre comme des frères et des humains :« Nous vous avons crée de peuples et de tribus différentes , afin que vous vous connaissiez entre vous  » , dit le saint Coran,c’est  le plus beau cadeau de Dieu aux hommes « nos différences.  » : l’Humanité est Une et Pluriels à la fois , elle est  comme un Diamant aux différents facettes.

Malheureusement l’homme a rompu les liens de l’Alliance et le Sermon qui fît de lui le lieutenant de Dieu sur terre: les USA et la Russie détiennent à eux seuls 14.000 têtes nucléaires et leur vecteur , de quoi anéantir 500 fois la terre ,  c’est ce n’est plus , cette belle planète Bleu : Image subliminale du paradis future :

La responsabilité de l’Homme est immense d’ou le sens du Jugement dernier: » au Jugement dernier , Nous disposerons de balances pour l’équité  , aucune âme ne sera lésée , ne serait-ce le poids d’un grain de moutarde , Nous l’apporterons , Dieu se suffit à lui même pour rendre les comptes . » Sourate 21, verset 37.   

Aujourd’hui la terre est un véritable chant de bataille :Des guerres intestines jusqu’au guerres de nettoyage ethnique , l’oeuvre satanique réussi pas mal et la vie même sur terre est menacée sans la bienveillance de Dieu tout puissant , dont la présence si elle venait à être voilée l’espace d’un battement de paupières , l’Univers s’évanouirait comme un château de cartes ,  mais Sa miséricorde est infinie.

Oui pardonner est un signe de foi tangible et impérissable , mais difficile des fois , comme pour le cas des déportés dans les camps de concentrations Nazis  , ou pour les centaines de milliers de civils japonais innocents exterminés en quelques secondes par les Bombes nucléaires américaines ou pour les suppliciés,morts-vivants, du Bagne-mouroir de Tazmamert sous le règne de Hassan 2 du Maroc , ou les crimes de Pol pote ou de Staline   , et demander pardon et encore plus fort ,  mais bien aisé pour les cœurs  charitables  .

Oui Dieu est Amour , et aussi dont le châtiment est terrible ,  oui Dieu est Miséricorde  » DIS  Ô mes serviteurs vous qui avez fait du tord à vous même ,ne désespérez pas de la miséricorde de Dieu , car Dieu absout tous les péchés , c’est Lui le Pardonneur le Miséricordieux «  : Sourate 39 « les groupes  » , Azzumar , verset 39  (39,39).

Publié dans Non classé | 23 Commentaires »

Le Makhzen creuse son tombeau avec sa propre main

Posté par abc10 le 27 janvier 2018

Un  grand merci de tout mon coeur , frère , pour tes encouragement pour notre combat, le combat du H.M.I.

La situation dans notre pauvre pays est dans un état de délabrement avancée ,l’abcès est putréfié , fétide et infecte , les chantiers  de l’Avenir comme l’Education ou la Santé sont dans un piteux état et souffrent de l’absence de vision nationale et patriotique   ,  je ne t’apprend rien , heureusement que le Makhzen est grisé dans son ivresse de pouvoir  ne voit rien venir , ils creusent leurs tombeaux avec leurs propres mains et scient la branche sur laquelle ils sont assis et s’appuient , ils creusent leurs tombeaux avec leurs propres mains sales , les mains sales de corruptions qui gangrènent tout les niveau de l’société et de l’Etat , « la cerise sur le gâteau »,  c’est cette bonne nouvelle de  la fluctuation du Dirham décidée par le FMI allant dans le sens de hâter la révolution ,ils ont dépouillé le pays ,ils l’ont endetté pour remplir leurs crédits faramineux dans les banques étrangères et paradis fiscaux  en devise bien sûr , c’est pas eux qui vont  souffrir de cette fluctuation .Ces rapaces avec à leur tête leur roitelet, prédateur adulé de père en fils ,  qui lui , ne souffre guerre avec ses 300 milliard qu’il prélève ,sans discussion ,  sur le budget d’un Etat exsangue , avec des salaires mirobolants des chefs d’entreprises publiques avoisinant des fois 100 fois le SMIC , qui est misérable ,150 à 200 euros .Les salaires  des ministres et des députés ne sont pas en reste et qui héritent avec leurs familles une coquette retraite  .

….

Ces vautours , ces charognards ont dépaisseler et dépouillé les finances publiques ,  avec leurs corruptions et leurs gabegies et à présent avec cette fluctuation de Dirham ils veulent que le petit peuple trinque , ce qu’ils ignorent dans leurs calculs c’est que la patience de ce peuple a des limites ,notre misérable peuple qui sera pris à la gorge se soulèvera comme il l’a fait le 23 mars 1965 , le 20 juin 1981 et en février 2004 mais cette fois -ci ça sera un Tsunami qui emporterait  tout sur son passage . Bien que ces rapaces  ont déjà cette éventualité en tête  : Ils prendront la fuite, vers  la côte d’Azur , et dans les paradis fiscaux  , mais La Révolution les pourchasseraient  et les jugeraient :Aujourd’hui l’ESPOIR est permis et  La peur va changer de camps .Pour moi avec l’aide de Dieu c’est déjà fait : Après nous le déluge ou les AVC …ou le cancer de la panse pour ces Krouch La7ram .Bouchra Lana : La RÉVOLUTION EST IMMINENTE .

 

zine al abidine Bensrhir

H.M.I  le 27 janvier 2018 .

Image de prévisualisation YouTube

Publié dans Non classé | 24 Commentaires »

A l’Attention de Mohamed 6 , roi prédateur de père en fils !

Posté par abc10 le 27 janvier 2018

ذوك القصور و الفارم والفيرمات و الأرصدة الفخمة في الأبناك خارج الوطن و 300 مليار لمزانية القصر والفيلات الفارهة

وكان  ورائهم  ملك  ياخد   كل   سفينة  غصبا…(الكهف)

اللهم  هذا  منكر

As-tu jamais pensé à ta fin ? à la mort qui t’attend demain ? n’as-tu pas pris l’exemple sur ton despote de père ?:Qu’est ce qu’il a emmené avec lui ? : Nada , Nothing , Rien La chyae : il a emmené avec lui ses actes ignobles et indignes ,  et les âmes des suppliciés de TAZMAMERT le tourmenteraient dans sa tombe jusqu’au jour de la résurrection ; en effet il a laissé tous ses milliard et tous ses bien (Bien mal acquis ne profite jamais! )

Sot et niaise que tu es , tu ne peux pas transcender ta misérable vie Majesté des mouches empêtré dans un protocole moyenâgeux dans lequel tu es un prisonnier qui a perdu son humanité , pour penser comme un sage à la tombe qui t’attend , mon cher amir al mouminin de pacotille .

Je t’ai pourtant fait beaucoup de  fleur et de conseils merveilleux à moyen et long terme des conseils pour consolider ton règne croyant que cette damné monarchie est capable de se réformer , mais rien à faire tel père tel fils   , tu ne dis même pas un merci , fier et  imbu de sa personne .

Qui a peur de Qui ?après nous le déluge ou l’AVC  ,…!موتة  وحدة  هي  ، غير  خودوني  لله  غير  خودوني(الغيوان  الله  يذكرهم  بخير)

ه زين العابدين بنصغير مؤسس حزب الله في المغرب الإسلامي(ح.م.ا.س ــــــ حماس)
بسم الله الرحمن الرحيم :  » وما فعلته عن أمري ، ذلك تاويل ما لم تستطع عليه صبرا. »
الموعد في الرباط ـــ سلا في 10 أبريل 2018

 

PS  : N’est pas saint qui il veut , les saints et les apôtres sans exception ,ont subi des épreuves terribles dans leur vie, c’est ainsi que l’Eternel les éduque et les prépare , pour que le Seigneur soit satisfait d’eux .les équipes qui gagnent , comme tu dis c’est pas ceux que tu crois : ils ont du pognons et du fric sans compter , des palais et des villas partout , mais ils sont malheureux à mourir , certains se suicident , d’autres subissent des châtiments ici bas .La vraie équipe qui gagne est celle qui gagne le « visas » pour le Paradis : Je n’ai plus peur , ni du Makhzen , ni du roi lui même :grâce à Dieu j’ai déjà touché le fond : Tortures physique et surtout psychique :l’internement forcé , des années de cellules d’isolement psychiatrique ,j’ai effleuré la mort de prêt : les injections de neuroleptiques à des doses de cheval .par l’Etat et les  sionistes français ), et donc , je ne peux pas descendre plus bas .

j’ai un Parti Politique : H.M.I (Hizbullah au Maghreb Islamique en Français ça donne » Hachémi » comme le Nom du prophète et en arabe ça donne HAMAS et en anglais ça donne HIM(Hizbullah in Islamic Maghreb) (Him: هو ، هو  ،هُوَ Houwa houwa houwa comme disent les soufis )

« و ما فعلته عن أمري… » (الكهف)
Si tu veux lire la plateforme de ce parti , elle est dans mon BLOG : le Makhzen est courant , puisque je l’ai communiqué à la DST quand ils m’ont arrêté quand j’ai été devant la porte du palais royal à Rabat (2015), connait pas la peur grâce à Dieu : » ألى إن أولياء الله لا خوف عليهم و لا هم يحزنون   الذين  آمنوا  و  كانوا   يتقون

: لهم البُشرى في الحياة الدنيا و في الآخرة لا تبديل لكلمات الله ذلك هو الفوز العظيم »
sourah 10 verset 62

Publié dans Non classé | 56 Commentaires »

Celui qui a un Bon Coeur …(Aube du 10 Jumada 1er 1439)

Posté par abc10 le 27 janvier 2018

Celui qui a un BON CŒUR charitable , qui compatit aux souffrances des autres , qui donne pour donner , qui est patient dans l’épreuve , qui pardonne pour l’Amour de Dieu ,qui aime Dieu plus que tout et son prochain comme lui même , celui-là , qu’il soit chrétien , juif ou musulman , ira au paradis d’Allah :

paroles de soufi « fou d’*Allah  » , je connais tout le Coran par cœur et un peu La sainte Bible et les évangiles ,et j’aime les psaumes plus que tout …

J’aime faire mes prière dans le secret de mon âme , dans ma chambre ,cantique des cantiques que je déguste avec soif ,la prière que je préfère est celle de l’Aube , des fois je ne les fais pas mes prières, mais je pratique, en revanche ,  le Dikr , debout , assis ou couché au fond de mon cœur :

Y’en a , les HYPOCRITES ,  qui font  leurs prières sur les places publiques , sur les routes et dans les avenues pleins de circulations , en criant et en dérangeant les autres : Celui qui a le pouvoir d’écouter les fourmis ne les écoutera pas et ne les exauceraient jamais , ces Mounafiqine  : Quand ils donnent l’aumône :le monde entier le sait :Je connais un roi qui donne l’aumône alimentaire: quelques kilos de farines , cinq litres d’huile et du sucre , une misérable obole , lui le multi-milliardaire (Bien mal acquis ne profite jamais ..)il fait cette simagrée , chaque mois de Ramadan , sous les feux de la rampe et les caméras qui tournent ……Ya Allah débarrasse-nous de ces rapaces , ces Loups à visage humain …Je te confis mes prières et  mes enfants , qui sont ma seule richesse ici bas et quelle immense richesse car  source de joie incommensurable et Qorratou 3ayn :Merci Seigneur pour ce don mirifique et merveilleux , qui est un miracle évident pour celui qui a des yeux pour voire et un cœur pour comprendre . 

Caen , chemin vert , le sabt 27 janvier 2018 ; L’Aube.

H.M.I

et si tu n’existais pas Seigneur dis -moi pour qui j’existerais (Joe DASSIN)

Image de prévisualisation YouTube

 

Publié dans Non classé | Pas de Commentaire »

cher ami , fais attention aux manipulations des services secrets du Makhzen .

Posté par abc10 le 27 janvier 2018

 
Cher ami Karim Benabdelkader  , fais gaffe , car le travail pour les services secret des bougnoules ,  pourrait te nuire sur tous les plan , en particulier sur ta santé mentale :Ils profitent de ta radicalité et ta haine pour notre pays la France , pour créer le doute et la zizanie dans les esprit des jeune français d’origine maghrébine  , fais gaffe à ta santé ,  car je vois que ça tourne à la schizophrénie cette haine , fais attention au BURN-OUT , « tu es partout » sur le net et tu as déjà une bande d’idiots qui te suive dans ton délire , ton délire et tes élucubrations,  sur le crash futur et certain de notre pays , sont un montage des services secrets des Bougnoules du Makhzen , qui ne voudraient pas voire sortir de leur giron ,  les immergés et surtout la deuxième et 3ème génération : vaches à lait très lucratif en devises du Makhzen et de ses notables. 
Vos plan tomberont dans les chiottes : Que vous soyez ingrats à la France ,  en tant que radicalisé , c’est ton affaire mais de mener cette propagande odieuse sur la France ,Terre d’Asile ,  le Pays qui accueille , accueilli , intègre  et intégra les millions de personnes de part le Monde qui y ont trouvé refuge , doit trouver une réponse adéquate et incisive .
Tu incites les jeunes français d’origine maghrébine à se rebeller et à quitter leur pays pour soit disant aller dans un pays musulmans , pays de l’HYPOCRISIE et des Tabous plutôt : c’est un leitmotiv puissant des radicalisés : aller dans les pays musulmans …Je te fais savoir que les musulmans ne sont heureux nul part , surtout dans ces pays soit disant musulmans où ils sont traités inhumainement , comme du bétail ,quand ils ne sont pas égorgés par milliers ou poussés à l’exile comme c’est le cas pour la Syrie , les musulmans ne sont heureux ni à Gaza , ni en Egypte ,ni en Algérie , ni en Arabie Saoudite , ni en Iran ni bien entendu au Maroc , et au Maghreb en général où les jeunes par centaines et milliers cherchent à partir et fuir en Europe  , avec les réseaux de passeurs criminels  au prix , souvent , de leur vie.
Contrairement à ces pays des dénis de Justice et de la HOGRA ,il fait bon être musulman en France , sous la houlette d’une laïcité bienveillante : oui ils sont heureux les musulmans en Europe comme « DIEU EN FRANCE » …
Fais gaffe aux manipulations mentales des services secrets des bougnoule , le Burn-out et  la dépression te guette car je sens que tu vire grave dans la schizophrénie c’est patent …..comme tous les radicalisés qui ignorent souvent les fondements de l’Islam Vrai .
zinelabidine BENSRHIR .
Caen , le 27 janvier 2018 .

Publié dans Non classé | Pas de Commentaire »

Se prosterner devant Sa Majesté des mouches …

Posté par abc10 le 24 janvier 2018

Se prosterner devant Sa Majesté des mouches ,  qui s’est , avec sa mafia , accaparé les richesse du pays , est la

condition sine qua non pour avoir la bénédiction de ce grand 7allouf de père en fils , et celle du Makhzen féodal :

Quelle éducation , ce ministre de pacotille , sans dignité , baise -babouche , va donner à nos élèves et aux générations futures  ?

celle de l’avilissement , la soumission et de l’indignité.

 

Qui a peur de qui ? après nous le déluge ou l’AVC…

H.M.I  هاشمي

 

Publié dans Non classé | 10 Commentaires »

Ala7biba bini o binek darou la7doud :feu Mohamed Rouicha

Posté par abc10 le 17 janvier 2018

Image de prévisualisation YouTube

Publié dans Non classé | 60 Commentaires »

Abraham SERFATY : le Mandela du Maroc

Posté par abc10 le 3 janvier 2018

 

Abraham Serfaty a passé sa vie à militer d’abord contre le colonialisme dans les rangs du Parti Communiste marocain , puis contre l’absolutisme de la tyrannie de Hassan 2 ,  » notre ami le roi  » .

 

 

 

Biographie :L’image contient peut-être : 2 personnes

Issu d’une famille juive tangéroise, militant communiste marocain dès 1944 et lors de son séjour en métropole dans les rangs du Parti communiste français (PCF) de 1945 à 1949, il s’engage ardemment pour l’indépendance de son pays, ce qui lui vaut d’être emprisonné en 1950, et placé en résidence surveillée en 1956.

Ingénieur des mines de formation2, il participe ensuite à la mise en place des institutions de l’État marocain, à des postes plus techniques que politiques, dont celle de l’enseignement à l’École Mohammadia d’Ingénieurs3. En 1970, il rompt avec un Parti communiste marocain (actuel PPS Parti du progrès et du socialisme) qu’il considère comme trop sclérosé et contribue à la fondation de l’organisation d’extrême gauche Ila Al Amame (En avant, actuellement La Voie démocratiqueAn-nahj Ad-dimoukrati). Arrêté et torturé par le régime de Hassan II en 1972, il entre ensuite dans la clandestinité. Arrêté de nouveau en 1974, il restera emprisonné dix-sept ans, jusqu’en septembre 1991. Il est alors privé de sa nationalité marocaine à cause de sa position à l’égard de la « marocanité » du Sahara occidental et son soutien à l’autodétermination du peuple sahraoui lui vaut d’être expulsé du territoire marocain. En septembre 1999, il est autorisé par le nouveau roi Mohammed VI à rentrer au pays, et sa nationalité marocaine est reconnue officiellement et sans contestation possible.

Abraham Serfaty, comme d’autres juifs séfarades, par exemple Ilan Halévy ou Henri Curiel, se veut antisioniste. Dans Écrits de prison sur la Palestine, il écrit « Le sionisme est avant tout une idéologie raciste. Elle est l’envers juif de l’hitlérisme [...] Elle proclame l’État d’Israël  »État juif avant tout », tout comme Hitler proclamait une Allemagne aryenne. »4

Il meurt le 18 novembre 2010, à l’âge de 84 ans dans une clinique de Marrakech5.Wikipedia

 

Image de prévisualisation YouTube

Publié dans Non classé | 34 Commentaires »

12
 

Nikefrair |
Soldeburberryk |
Mohamedidrissi1918 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Histoires antiques
| Tvs02
| Rockabilly