Le monde change,le Maroc aussi.article de Reda Dalil dans Telquel

Posté par abc10 le 3 octobre 2021

Jusqu’où faut-il remonter pour connaître l’origine de l’emballement ? Sans doute est-ce la reconnaissance par les États-Unis de la marocanité du Sahara qui a affolé le sismographe. S’en est suivie une séquence mouvementée pour le Maroc. Un feuilleton fait de monts et de vallées. D’escalades et d’accalmies.
La décision du Tribunal européen d’annuler l’extension des accords agricole et de pêche aux provinces du sud n’est qu’un épisode d’une série d’événements dont le Maroc est le protagoniste presque forcé. Tout se passe comme si les bouleversements géostratégiques de notre monde se cristallisaient soudain autour du royaume.
Une Europe occidentale aux abois, supplantée par l’essor technologique et économique du monde anglo-saxon et de la Chine, tente de s’accrocher à des zones d’influence traditionnelles de plus en plus attirées par d’autres pôles. La bipolarité datant de la Guerre froide a laissé place à un monde en recomposition. Les États-Unis, l’Angleterre post-Brexit et les pays anglo-saxons semblent faire sécession d’un Occident incluant le Vieux continent.

Offre limitée
Recevez gratuitement notre Best of de l’année 2021pour tout abonnement papier acheté.

L’annulation brutale d’une commande australienne de sous-marins nucléaires français au bénéfice de l’Amérique de Biden a sonné le glas des alliances d’antan. Pour Biden et consorts, le danger se trouve à l’est, dans des ententes d’intérêt commun entre la Chine et la Russie. Il faut donc aller au combat avec des partenaires souverains, autonomes, à mille lieues d’une Europe du consensus mou, de l’indécision. Isolé, en panique, le Vieux continent se braque, avec l’énergie du désespoir, sur ses vieux acquis en pleine décomposition.
Est-ce cela qui explique le recours à des mesquineries, tel que l’accueil à la sauvette d’un chef de milice sous le coup d’un mandat d’arrêt international pour génocide, torture et viol? Est-ce cela qui pousse les juges du Tribunal européen à accorder du crédit à des thèses séparatistes allant à rebours des intérêts économiques et sécuritaires européens? Est-ce cela qui incite les autorités françaises à infliger des restrictions de titres de séjour à un allié stratégique sans concertation préalable ? Est-ce enfin cela qui pousse un think tank allemand à s’alarmer de l’élan économique trop important que prend le Maroc en comparaison avec d’autres pays du Maghreb.
Ayant normalisé ses relations avec Israël, le Maroc s’autorise la possibilité d’explorer de nouveaux caps, varie sa palette de partenaires, s’émancipant des dogmes hérités de la Guerre froide. La liberté retrouvée de notre pays ne semble pas réjouir nos “amis” qui, de proche en proche, multiplient les coups de canif portés à la relation bilatérale.
Depuis qu’un 10 décembre 2020, Donald Trump a lâché une salve de tweets reconnaissant la souveraineté du Maroc sur le Sahara, les allégeances d’hier à des soutiens comme la France ou l’Espagne, pays défendant (mollement) les positions du royaume aux Nations Unies, sont devenues négociables. Le statu quo a été battu en brèche et, depuis, le royaume est dans la ligne de mire. Nos officiels sont prompts à expliquer la prise à partie du Maroc par une sorte d’agenda occulte dont le but serait de mettre à genoux un pays “jouant désormais dans la cour des grands”. L’argument est certes un brin exagéré, pourtant, l’enchaînement de vexations tout au long de l’année bientôt écoulée laisse songeur.
Déchaînement hystérique d’Alger malgré les multiples mains tendues, éclatement du “scandale” Pegasus, présenté comme l’affaire du siècle sans preuve tangible, attitude trouble des Espagnols, décision aussi brutale qu’unilatérale de Paris de réduire le nombre de visas délivrés aux Marocains de 50% et, enfin, verdict du Tribunal de l’UE corroborant les thèses du Polisario… Ce crescendo de l’histoire n’est pas innocent. Il précède un bouleversement prochain. Un événement majeur à venir. Mais lequel ? Comme vous, nous avons bien une petite idée…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

 

Nikefrair |
Soldeburberryk |
Mohamedidrissi1918 |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Histoires antiques
| Tvs02
| Rockabilly