la répression d’hier et d’aujourd’hui au Maroc

Posté par abc10 le 26 juin 2017

Abdellatif ZEROUAL était un jeune progressiste , professeur de philosophie , épris de justice et de progrès pour son pays le Maroc  ,le 14 novembre 1974 , il fut arrêté , et torturé à mort , sa dépouille mortelle  ne fut jamais rendue à sa famille et à ses nombreux camarades de lutte qui n’ont donc pas pu  faire leur deuil .

 

On ne peut pas construire un semblant de démocratie au Maroc , sans apurer ce lourd préjudice qui n’est pas unique, le cas semblable de Mehdi BEN BARKA et de Houcine al MANOUZI est en souffrance et la liste n’est pas exhaustive .

Ces lignes sont écrites alors que le régime ,pour briser le mouvement revendicatif du Rif , a procédé à l’arrestation de jeunes responsables du Mouvement , au lieu d’établir un dialogue et essayer de comprendre les revendications des jeunes rifains qui sont d’ordre économique , sociale et culturelles .

Cette région du Rif qui a , longtemps été laissé à l’abandon par le Makhzen et porte les stigmates indélébiles d’une répression sanguinaire en 1958-59 (des morts par dizaines sinon centaines ) le devoir de mémoire exige la mise en oeuvre d’une commission d’enquête afin de restituer le nombre exacte de martyrs ainsi que leur identité , que les autorités expriment publiquement leur repentance .

Bien qu’on ne peut mettre en parallèle les deux époques , il est saisissant de constater que les réponses du Makhzen aux mouvements sociaux consiste le plus souvent dans une utilisations systématique de la répression :Si la répression y compris dans les régimes démocratique  devient légale et légitime dans des cas bien précis d’atteinte grave à l’ordre publique , d’atteinte au biens et aux personnes , ce qui n’est pas le cas du mouvement du Rif qui est un mouvement citoyen engagée pour demander pacifiquement que soit levée ce blocus de leur région qui dure depuis l’indépendance .

Que demandent en fait les jeunes :

- Que soit mis fin à  l’isolement de leur région et son abandon , en construisant des routes , autoroute et ligne de chemin de fer

-construction d’écoles de lycée et d’instituts universitaires

-Construction de dispensaires et d’hôpitaux

-implantations d’unités de production et d’industrie pour résorber autant soi peu le chômage endémique qui frappe cette région plus qu’ailleurs .

Puisse l’intérêt supérieure du pays guider les autorités vers plus de clairvoyance de justice et d’équité .

Publié dans Non classé | Pas de Commentaire »

écrit en 2011 ,cet article retrouve toute sa pertinence avec les événements du Rif

Posté par abc10 le 15 juin 2017

perspectives et réalités à la lumière du discours royal du 9 mars 2011

Posté par abc10 le 1 décembre 2012

posté par zine .Bensrhir  http://abc10.unblog.fr

Caen-chemin vert le  le 30 mars 2011

SM le roi aurait été plus inspiré de nommer , non une commission consultative pour mener une réforme de la constitution octroyée. ..Mais appeler à une assemblée constituante , promise pourtant par le palais dès  l’avènement de l’Istiqlal ,car aujourd’hui les enjeux sont majeurs , et le rendez-vous que nous a fixé l’Histoire ne souffre d’aucune attente , les enjeux sont majeurs et à doubles tranchants .les contestations , malgré un capital de sympathie en faveur du monarque pourrait emmener le pays vers l’, anarchie et le nihilisme : voir à la mise en équation de la monarchie ..

Notre pays regorge , pourtant , de potentialités et d’intelligence  qui sont idoines et à même d’en assumer les responsabilités , car la constitution actuelle n’a pas été de parlementaires élus et n’émane pas du peuple marocain , mais de conseillers du roi , feu Hassan 2 , et de juristes français au premiers rang desquels le professeur et ami du roi Maurice DUVERGER , grâce à une constitution taillée sur mesure , la monarchie devient de Droit Divin ( Art 19) et (Art 23), elle se veut démocratique tout en assurant le pouvoir absolu du roi Commandeur des croyants ,le gouvernement n’est responsable que devant lui , la Justice lui est soumise ..etc

 

Cette constitution octroyée est devenue par la force des choses (la lame de fond qui secoue le monde arabe et à déjà emporté deux régimes considérés des plus stables : le régime de Ben Ali en Tunisie et de Moubarak en Egypte , le régime de Kadhafi n’en a plus pour longtemps avec celui de Yémen .

cette constitution , est donc par la force des choses devenue au 21 eme siècle obsolète et archaïque ; la jeunesse à l’ère de l’internet , des réseaux sociaux et du get boom de la communication sans entrave ,est au fait des évolutions mondiales ,n’en démordra que si ses revendications sont satisfaites , cette jeunesse , dont les slogans sont sans équivoque : Démocratie , Justice, Dignité , Liberté , Emploi :elle est caractérisée par le fait qu’elle est pacifique et indépendante  de toute instrumentalisation de quelques milieux que ce soit , de toute idéologie et extrémisme , jusqu’à présent on a pas levé de slogan appelant au changement du régime comme ce fût le cas en Tunisie et en Egypte puis maintenant en Libye et au Yémen : Pas encore .

 

L’heure est grave et le malentendu entre le palais et la jeunesse deviendrait un abîme s’il ne trouve un terreau de pragmatisme et de consensus de part et d’autre , car le maintien de statu quo , deviendrait un chaudron intenable , au fur et à mesure des vagues de contestations et des manifestations : Il faut que la palais donne des gages de sa volonté de se réformer , en libérant par exemple , l’ensemble des prisonniers politique et d’opinion   y compris les islamistes , qu’il ferme définitivement le centre de détention secret de Temara qui a servi à la délocalisation de la torture et où s’est produit de graves atteintes aux droits humains , il faut , aussi , juger les responsables de ces atteintes , il faut garantir une totale et irrévocable liberté de la presse et à bannir définitivement le poste de ministère de l’information selon une pratique démocratique universellement répandue , autoriser « Al Jazeera » à travailler librement et en toute transparence

 

Il faut que le Palais , se débarrasse de ses conseillers , chambellans et   autres flagorneurs zélés et serviteurs obséquieux ,qui mélangent les genres et les intérêts (les conflits d’intérêts est monnaies courante chez ces courtisans ) , il paraît que le ministre de la justice , n’est autre que l’avocat d’affaire du Holding Royal : inimaginable dans un pays de Droit .

 

Il faut donner des gages , pour entériner une monarchie sociale et parlementaire , et pour cela remédier , autant soit peu , à la détresse économique dans laquelle se trouve une large frange de la société : il n’est pas concevable qu’il ait tant de différence entre le salaire d’un PDG de L’OCP par exemple qui est de 300.000 Dh par mois ou celui de l’incompétent pdg de la RAM qui est de 130.000Dh et surtout le budget du Palais Royal qui dépasse de 24 fois celui du royaume d’Espagne voisin soit 227 milliard de centimes 227 million d’€ ., ce budget qui n’est même pas discuté au parlement , en comparaison avec le traitement des communs des mortels qui « survivent  » avec des salaires de misère sans garantie de salaire minimum SMIC surtout dans le tertiaire et l’agriculture et ceci sans parler du cortège des laissés-pour-compte  et autres mendiants qui vivent avec moins de 2€ par jour , et qui ont du mal à manger à leur faim , d’autant plus que l’Etat a vendu à prix dérisoire les richesses halieutique du pays.

il n’est jamais trop tard pour bien faire :il faudrait que les salaires minimum des catégories précaires les travailleurs agricoles et ceux du tertiaires et intermittents de l’ hôtellerie et restauration sans oublier les handicapés auxquels il faudrait attribuer une allocations d’invalidité surtout pour les aveugles dont le lourd handicape empêche  tout insertion .

 

il faut une juste redistribution des richesses du pays et le principe de l’ égalité inscrit dans les textes de la Loi fondamentale ,en revoyant la politique économique suivie jusqu’à présent et le modèle de croissance , qui creuse sans merci les inégalités , il faudrait impliquer la société civile et le tissu associatif très riche ,dans cette démarche de salut public .

Puisse l’intérêt supérieur de la Nation , guider les gouvernants vers la perspective d’un processus de transition et de transformation vers une monarchie parlementaire constitutionnelle et sociale vraie , qui épargnerait à notre pays les soubresauts  d’une éruption , tel un Tsunami qui emporterait tout sur son passage : Le discours royal du 9 mars 2011a le mérite de s’inscrire dans ce processus , tout en étant sujet à caution et à interrogation , il est révélateur de l’intention du Roi de doter notre pays d’institutions démocratique : instruments d’une modernité et d’une démocratie qui saura dépasser la contradiction congénitale de la constitution octroyée , à savoir la sacralité du Roi qui fait de la monarchie marocaine , une monarchie de Droit Divin de moyen âge .Le discours du 9 mars , quitte à n’être qu’une pierre dans l’édification d’une constitution émanant du peuple souverain ,où tous les citoyens , dignes sujets du trône , tous égaux devant la force de la Loi et sa primauté et où la Justice serait la même pour tous , soit qu’elle punisse , soit qu’elle restaure et où le Roi serait le garant du respect des droits de l’ Homme et des libertés publics et privées , de la séparation des pouvoirs ,de l’ indépendance de   la justice , la justice qui doit rester un ministère de souverainté , sous les hautes auspices et prérogatives royales qui choisira une personnalité connue pour son intégrité morale et ses compétence car comme dit l’adage arabe : Al 3adlou Assassou al moulk.

 

Ce sage dosage et équilibre stable entre une monarchie parlementaire et exécutive est bénéfique pour notre pays , ces ministères de souvrainté resteront en dehors des velléités de la politique politicienne , car , malheureusement , notre classe politique n’a pas de vision à long et moyen terme  mais pratique la politique du court terme du jour le jour sauf celle , sporadiquement d « promettre la lune « lors des campagnes électorales : Mettre le pays entre les mains de ces gens là sans contre -pouvoir royal serait la porte ouverte au clientélisme , au népotisme , à la gabegie (dilapidation des deniers publics : CQFD) et finalement à la révolution : parmi les premières mesure de Mr Abbas el Fassi , comme premier ministre , était de nommer ses proches aux postes clés: on jamais bien servi , que par soit même comme dit la sagesse populaire française , et le peuple n’est pas dupe , ce qui explique le peu d’intérêts que revêt ces  élections pour le peuple comme le montre  le très bas taux de participation ..

 

Il faut s’atteler à combattre les maux de la société qui sont : l ‘ Ignorance , la Pauvreté et la Maladie :combattre l’ Ignorance et l’ éllitrisme qui frappe aussi bien la soit disant élite politique , qui voit dans les élections une aubaine et juteuse affaire pécunière .

mais prenons le temps de la réflexion et débat  nécessaires , car de ce nouvel contrat social , dépendra la pérennité  et la stabilité de la monarchie marocaine pour les décennies à venir et qui consiste à imprimer à la nouvelle constitution du pays , l’ensemble des droits et devoirs de tout un chacun , y compris ceux du monarque , tout en sauvegardons  ce qui fait l’identité et racines multiséculaires de notre  pays , qui fait du Maroc , pays confluent de différents affluents de cultures arabe , amazigh , juif , sahraoui , andalous , cultures méditerranéenne , cette cultures pluriel riche par ses différences ce qui fait la richesse de notre pays où la monarchie , très ancrée dans notre Histoire , est , et doit rester le ciment de notre Unité et le garant de cette identité plurielle , qui telle une mosaïque des pièces de Zellige dans la pure beauté de notre artisanat ne révèle son harmonie et sa beauté qu’une fois Unie sous les mains expertes du M3allam , il en est ainsi de notre Histoire et de notre Géographie .

zine al abidine BENSRHIR : HMI

 

Publié dans Non classé | Pas de Commentaire »

le sabordage de l’école publique par Abraham Serfaty

Posté par abc10 le 11 juin 2017

Systemes Educatifs au Maroc:
Le sabordage de l’école publique.

Au nombre des principales impasses actuelles, il y a, d’abord, le secteur, vital, déterminant, de l’éducation nationale. En février 2000, le conseil des ministres, présidé par le roi, a adopté la charte de réforme de l’éducation nationale élaborée par une commission dirigée par le conseiller du roi, Meziane BelFqih. Il l’a adoptée comme « première priorité nationale après l’intégrité territoriale ». Depuis, rien n’a été fait. Rien!
Dès le milieu des années 1960 et, de façon déclarée et organisée, depuis la fin des années 1970, l’enseignement public a été volontairement sabordé, car il était devenu le haut lieu de la contestation radicale des lycéens, des étudiants, des enseignants. L’élite peut former ses enfants dans les écoles et lycées de la Mission culturelle française pour les diriger ensuite vers l’étranger; les classes moyennes peuvent peu ou prou se satisfaire des écoles privées; les enfants des pauvres, lorsqu’ils arrivent en faculté marocaine, sont destinés à devenir ces « diplômés chômeurs » dont personne ne sait que faire! Le taux d’analphabétisme, en forte régression au début de l’indépendance, n’a cessé d’augmenter depuis! »

‘‘Le Maroc, deux ans après’’,
Abraham SERFATY,
Le Monde du 29.10.01

Ce discours à été tenu par SERFATY il y a 17 ans.
Ce discours est un procès sans appel concernant 40 ou 50 ans de gestion post indépendance.
On risque, si rien n’est fait de façon sérieuse et patriotique, de répéter ce discours comme un disque rayé.

Voici ce que dit un rapport international en 2017:
فالمغرب في حاجة فعلية إلى “معجزة تعليمية”، ومشكل هؤلاء الشباب يعود في جزء كبير منه للنسيج الاقتصادي الذي يعجز عن خلق فرص الشغل، وأيضا هو نتيجة نظام تعليمي بجودة ضعيفة ولا يضمن تكافؤ الفرص. وحسب التقرير فالنظام التعليمي هو واحد من بين النظم التعليمية الأكثر تفاوتا في العالم، بل إن بعض التقارير المعتمدة تتحدث عن “شرخ تعليمي”، على اعتبار أن التلاميذ المغاربة يعيشون في عالمين تعليميين متوازيين، تتحكم فيهما القدرات المالية للأسر. وفي وقت يفترض أن تمثل المدرسة وسيلة للتطور الاجتماعي، فإنها على العكس من ذلك تنتج اللامساواة بسبب الأصول السوسيو-اقتصادية للآباء.

Publié dans Non classé | Pas de Commentaire »

les daech d’hier et d’aujourd’hui

Posté par abc10 le 28 mai 2017

les integristes sont légion ds l’islam qu’on désigne plutôt « d’islamisme » mais n’est ce pas un mal qu’a connu la chretienté il ya quelque siècles avec les tribunaux de l’Inquisition avec ses buchés..quand les croisés ont ouvert Jerusalem alors musulmane 70 000 personnes : des enfants et des femmes en majorité ont été égorgés mais quand Saladin a ramené Al Quds(Jerusalem)au giron de l’islam la population chrétienne a été sauve et leurs Eglises étaient déclarés lieux de prière des chretiens qui désirent y rester…beaucoup de personnes ignorent le vrai sens de l’islam et parlent avec ignorance et mépris sachant que l’islam a carrement sorti l’humanité des ténèbres à la lumière de la science et de la raison :Les Chiffres , l’Algèbre , la médecine avec Avicenne ou la philosophie dAveroes

Publié dans Non classé | Pas de Commentaire »

nous sommes un peuple d’ignorants qui porte les germes de Daech ds son ADN

Posté par abc10 le 28 mai 2017

النضال الذي يدخل للمساجد و يشرع في التكبيرات سوف يخرج بعدها للشوارعé  é

لكي يمارس ما يتقنه دعاة التكبير، القتل و سفك الدماء و نشر الفوضى

بحثا عن جنة الله على الأرض، مساندته سذاجة و دعمه غباء، و السكوت عن إنتقاده تواطؤ ضد الوطن و المجتمع.

مواجة التسلط و الفساد و القمع و الظلم ليست مشروطة بتدمير كل شيء،

نحن شعوب جاهلة، أمية، متطرفة، تحمل جينات الدعشنة في دواخلها،

و ما إن ترفع عنا سلطة القانون حتى نتحول لقطعان من الهمج و اللصوص و الإرهابيين و القتلة … !!!

الشواهد و التجارب من حولنا كلها تحيلنا على نفس المسار و المصير، فلماذا التعنت و التنطaع d… !!!

#نضال_بنكهة_الغوغائية_و_الدعشنةi

Mahdi Bouabid

Publié dans Non classé | Pas de Commentaire »

tu sembles porter dans ton coeur le régime vénézuélien

Posté par abc10 le 13 mai 2017

 Mr Khalil Zegendi ,tu sembles porter dans ton coeur le régime vénézuélien , là bas c est pas le zérwata qu utilise les forces de l ordre mais des tires à balles réelles : le bilan est de 36 morts datant de la semaine dernière ..le Venezuela qui n arrive plus à fournir a ses citoyens le papier hygiénique et les pattes , le minimums qui frise la décence  , alors qu il est assis sur une réserve gigantesque de pétrole , comme l Algerie où les citoyens sont malheureux  .

le Maroc où la baguette du pain coûte 10 ctm d euro et qui laisse des rigolo pantins critiquer sa politique et même ceux qui apportent un soutien aux ennemis de la patrie et aux affidé de l Algerie est un exemple pour beaucoup de pays du sud pour cette sage politique

Publié dans Non classé | Pas de Commentaire »

L’avortement est toujours incriminé au Maroc .

Posté par abc10 le 12 mai 2017

 

C’est un combat qui vous honore Mme Ibtissam Lachgar  , ce combat pour la liberté des femmes marocaines et arabes contre ces lois patriarcales qui maintiennent la femme asservie et mineure à vie :On connait très bien les milieux qui veulent continuer à  incriminer l’avortement : ce sont ces mêmes milieux qu’en occident à savoir les forces réactionnaires religieuses et les partis qui leurs font allégeance , certains dévots notamment en Amérique vont jusqu’à l’appel au meurtre des contrevenants .

 

Il faudrait réformer les programmes scolaires et pédagogique en introduisant l’éducation sexuelle à l’école :notamment de l’intérêt des méthodes contraceptives surtout dans les régions reculées et chez les familles modestes , car le problème ne se pose pas dans les milieux aisés où Paris ou Madrid sont à 3 heures voir à 1 heure d’avion de Rabat …Dans le domaine religieux , il faudrait œuvrer pour former  des imams au vrai sens du message divin , à savoir la création des êtres humains avec un Libre -arbitre qui doit le conduire à choisir toujours la chose la plus aisée entre deux choix difficiles, comme il a été mentionné dans un Hadith .

 

Ce débat ne se serait pas imposé si le royaume avait opté pour une laicisation de ses institutions , ce qui ferme la porte aux  enchères politiciennes ..car   cette forme de réaction politique à masque religieux s’émisse  de façon insidieuse et contrecarrer  le projet d’une véritable émancipation de la Nation  .

 

Image de prévisualisation YouTube

Publié dans Non classé | 1 Commentaire »

A Dieu Nadia , ma sœur chérie .

Posté par abc10 le 12 avril 2017

A Dieu ma soeur chérie

 

عن أبي هريرة رضي الله عنه  أن رسول  الله صلى الله عليه وسلم قال : بادروا  بالأعمال سبعا ، هل تنتظرون إلا فقرا  مُنسِيا ، أو غِنا مُطغيا ، أو مرضا مُفْسداً ، أو هرما مُفْنِدا ، أو موتاً  مُجْهزاً  ،أو الدَّجال فشرُّ  غائِبٍ  يُنْتَظرْ  ،  أو  السّاعَةََ فالساعة أدهى وأمر

En ce jour de Vendredi 9 chaaban 1433 , le 29 Juin 2012 ,est décédée ma soeur Nadia

à l’heure de l’appel à la prière du Vendredi . à l’âge de 50 ans .

malgré toutes les vicissitudes et les tourments que j’ai du endurés dans ma vie ; le coup le plus dur qui m’atteint  et m’inflige la douleur la plus profonde de ma vie est la disparition  de   ma soeur Nadia , Nouidiya comme aimait à l’appeler feu notre père : on a grandi ensemble :elle était mon amie et ma confidente .

mon unique joie quand je me rendais au Pays était de la voir et d’entendre sa voix , mais à présent cette joie s’est transformé en obscurité et chagrin: elle est passé à l’éternité et m’a laissé prostré dans ce pays étranger .le chagrin de ma fille Maryam n’est pas moins immense   : Tata Nadia était une tata douce et attentionné , elle aimait mes enfants et ne manquait aucune occasion pour leur prodiguer les présents et la marques de bienveillances .je me rappelle quand elle était venu me rendre visite chez moi ici en France: sa présence a illuminé notre modeste foyer ,  elle m’a donné un cadeau qui me sert encore et toujours c’est un CD d’un ensemble de conférences d’un grand sheikh musulman asheikh Docteur Annaboulsi ,ce Shiekh qui commente dans une série de conference la signification ou essai d’interprétation des Asma2 Allah al Houssna (les beaux Noms d’Allah SWT)qui parle des paroles d’une grande sagesse :que ce  beau présent lui soit une aumône courante et perpétuel jusqu’au jour de résurrection , elle était d’une grande modestie et toujours et se confiait en toute chose à l’Eternel ,

Si l’écoute de ce présent  de ma soeur chérie et les salates et le Coran ne m’est d’un grand secours je mourrais de chagrin et de lamentations .

 

Si le rang de Nadia chérie chez le bon Dieu n’était pas élevé il l’aurait laissé pataugé dans wassakh addounya fil mal wal banoune comme ils laisse les mécréants user et abuser de la vie ici bas comme les bétail jusqu’à leur viellesse comme ça la preuve leur a été donné il n’auront  aucune récompense dans la vie future ,mais Si Nadia n’avait pas un rang très élevé chez le bon Dieu il l’aurait pas rappelé vers Lui au contraire la laisser vivre dans la richesse et l’opulence ,la laissé continuer à être avide de la vie ici bas لن يقال لها يوم القيامة كما جاء في كتاب الله : دهبتم طيّباتكم في الحياة الدنيا

إن وفاتها وهي في عز شبابها وتنعم في بحبوبة العيش إنما اجتباها ربها من فردوس الدنيا ليبقى لها حظ في فردوس الآخرة

اللهم تغمضها برحمتك الواسعة واجعل قبرها روضة من رياض الجنة واغفر لها وتجاوز عنها يا رحيم وألحقنا بها غير فاتنين و لا مفتونين ورحم الله عبدا قال ٱمين والحمد لله رب العالمين

Puisse Dieu l’accueille  en sa sainte miséricorde et qu’Il la recouvre de ses ailes de sa bienveillance dans le paradis avec les saints , les martyrs et les bienheureux

Cet article a été publié le Dimanche 1 juillet 2012 à 16:53

 

A Dieu Nadia , ma sœur chérie .

Publié dans Non classé | Pas de Commentaire »

ET ILS VEULENT NOUS DONNER DES LEÇONS…par Fouad LAROUI

Posté par abc10 le 6 avril 2017

Par Fouad Laroui le 05/04/2017 à 11h30

Fouad Laroui

© Copyright : DR

Avant de prendre la parole pour nous salir, ils devraient d’abord prouver qu’ils sont eux-mêmes propres…

Il y a des coïncidences qui n’en sont peut-être pas, qui sont plus que cela, qui signifient sans doute quelque chose. À nous de savoir y déceler un sens.

 

Une telle coïncidence figure en page 4 du journal Le Monde daté du weekend dernier. Il y a d’abord un long article sur le Venezuela où il vient de se passer quelque chose d’inouï: la Cour suprême a tout simplement dépouillé l’Assemblée nationale de toutes ses prérogatives. En d’autres termes, sept juges nommés par l’Exécutif se sont arrogé le pouvoir législatif à la place de cent soixante députés élus par le peuple. Tournez cette phrase dans tous les sens, elle est absurde. Sauf, apparemment, au Venezuela. Ce pays ubuesque s’était déjà signalé à l’attention des observateurs par sa gestion calamiteuse: assis sur de fabuleuses réserves de pétrole, son gouvernement est incapable de nourrir sa population, ni même de lui fournir les produits les plus banals, comme le papier-toilette, le dentifrice ou les pâtes.
Juste en dessous de cet article, et c’est là que la coïncidence est instructive, un autre est consacré à l’Afrique du Sud. On apprend en le lisant que le clan du Président Zuma (un individu tellement irresponsable qu’il avoue lui-même ne pas savoir combien il a d’enfants…) vient de monopoliser  –ou de privatiser– le gouvernement en écartant tous les ministres qui ne font pas partie dudit clan. Le but de la manœuvre est de mettre la main sur le pays pour le piller entièrement à coups de projets bidons, mais très lucratifs pour les amis de Zuma.
Maintenant, vous vous demandez peut-être pourquoi je me préoccupe de ces deux lointaines contrées. La bonne question est: pourquoi ces deux pays se préoccupent-ils de moi? Je m’explique: en tant que citoyen marocain, je subis l’impact de la campagne que mènent le Venezuela et l’Afrique du Sud depuis des années contre le Maroc, le premier à l’ONU, le second à l’Union africaine aussi bien qu’à l’ONU. C’est à cause d’Etats faillis de cet acabit que la question du Sahara n’a pas encore été résolue. Ils continuent de la gratter comme un abcès purulent au lieu d’aider à sa résolution politique. Si encore c’était la Suisse ou Singapour… mais le Venezuela!… mais l’Afrique du Sud du bouffon Zuma!
On croit rêver. Qu’est-ce qui peut bien passer par la tête de leurs représentants à l’ONU lorsqu’ils prennent la parole pour nous chercher des noises? «Mon gouvernement est tellement incompétent que je dois envoyer de New York du papier-toilette à ma famille, mon Président est tellement corrompu qu’il veut construire des centrales nucléaires juste pour empocher des commissions sous la table, mais je vais donner des leçons au lointain Maroc dont, par ailleurs, je ne sais rien!»

 

On se prend à souhaiter une nouvelle réglementation à l’ONU: avant de prendre la parole pour salir un pays, messieurs les représentants sont priés de prouver qu’ils sont eux-mêmes propres… Avec ça, il ne nous resterait que peu d’adversaires.

Par Fouad Laroui

Publié dans Non classé | 2 Commentaires »

Le rôle de l’écrivain .

Posté par abc10 le 4 avril 2017

le rôle d’un écrivain véridique est de repérer , pointer du doigt , et essayer de réparer autant soi peu les dérèglement et les maux de la société dont il fait partie intégrante et d’identifier les symptômes du mal.Le rôle de l’écrivain comme dit Camus , ne peut se mettre au service de ceux qui font l’Histoire , mais de ceux qui la subissent : Pourquoi donc accuser les écrivains marocains , qui ne sont pas une exception de l’écrivain en générale .Oui la condition de la femme chez nous , par exemple est pitoyable ,pathétique et scandaleuse , les écrivains marocains qui traitent ce sujet sont de véritable patriotes ,alors s’ils obtiennent  des prix , tant mieux : ils nous honorent plutôt , et dire qu’ils font des bouquins pour le plaisir de la France ,l’ex puissance coloniale , c’est tout simplement une insulte à l’intelligence de notre peuple : tout homme , et à plus forte raison , tout artiste désir à être reconnu .

je cite Camus : L’art n’est pas à mes yeux une réjouissance solitaire ,il est un moyen d’émouvoir un plus grand nombre d’hommes , en leurs offrant des images privilégié des souffrances et des joies communes , il oblige l’artiste à ne pas se séparer  , il le soumet à la vérité la plus humble et la plus universelle ,et celui qui souvent a choisi son destin d’artiste , parce qu’il se sentait différent , apprend bien vite , qu’il nourrira son art qu’en avouant sa ressemblance avec tous ,l’artiste se forge dans ce perpétuel aller retour de lui aux autres , à mi chemin de la beauté dont il ne peut se passer et à la communauté à laquelle il ne peut s’arracher , c’est pourquoi les artistes ne méprisent rien ,il s’obligent à comprendre au lieu de juger

S’il ont un parti à prendre dans ce monde ce ne peut être que celui d’une société ,où selon le grand Mot de Nietzsche , ne régnera plus le Juge , mais le créateur , qu’il soit travailleur ou intellectuel .

Le rôle de l’Écrivain du même coup ne se sépare de devoir difficile , par définition , il ne peut se mettre au service de ceux qui font l’Histoire ,il est au service de ceux qui la subissent , ou sinon le voici seul et privé de son Art .Toute les armée de la tyrannie avec leur millions d’hommes ne l’enlèveront pas à la solitude, même et surtout s’il consent à prendre leur pas :mais le silence d’un prisonnier inconnu , abandonné aux humiliations à l’autre bout du monde  , suffit à retirer l’écrivain de l’exil , chaque fois , du moins , qu’il parvient au milieux des privilèges de la liberté , à ne pas oublier ce silence et à le relayer pour le faire retentir par les moyens de l’Art , aucun de nous n’est assez grand pour une pareil vocation , mais dans toutes les circonstances de sa vie obscure ou provisoirement célèbre , jeté dans l’enfer de la tyrannie ou libre pour un temps de s’exprimer , l’Écrivain peur retrouver le sentiment d’une communauté vivante , qui le justifiera , à la seul condition qu’il accepte , autant qu’il peut , les deux charges qui font la grandeur de son métier :le service de la vérité et celui de la liberté , puisque sa vocation est de réunir le plus grand nombre d’hommes possible  , il ne peut s’ accommoder du mensonge   de la servitude qui là où il règne font proliférer les solitudes .

Quelque soient nos infirmités personnelles :la Noblesse de notre métier , s’enracinera  toujours ,dans deux engagement difficile à maintenir : le refus de mentir sur ce qu’on sait et la résistance à l’oppression  .

 

Albert CAMUS

Discours pour le Nobel de Littérature -Stockholm 1957

Publié dans Non classé | Pas de Commentaire »

12345...40
 

Nikefrair |
Soldeburberryk |
Mohamedidrissi1918 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Histoires antiques
| Tvs02
| Rockabilly